“En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies pour [par exemple, réaliser des statistiques de visite]. » Pour en savoir plus et paramétrer les cookies  Annehmen
. .

The page is printed

Communiqué de presse

Euro Cargo Rail se réorganise pour parvenir à une croissance durable

Paris, le 8 décembre 2016 – Euro Cargo Rail (ECR), première entreprise privée de fret ferroviaire en France et filiale française du leader européen DB Cargo, a présenté ce jour à ses Instances représentatives du personnel, une stratégie visant à retrouver une stabilité pour assurer la viabilité de l’entreprise, et permettre à terme sa croissance durable sur le marché français et les corridors européens.

Après plusieurs années de croissance et de très beaux succès portés par les équipes d’ECR, la tendance s’est toutefois inversée, pour deux raisons principales:

  • D’abord, le contexte économique global et la crise du fret ferroviaire depuis 2008 ont impacté négativement les clients. Le système ferroviaire français a souffert d’un renchérissement de ses coûts (hausse des péages) et d’une très forte dégradation de la qualité de service (problèmes de qualité dans l’attribution des sillons). De plus, la concurrence du transport routier n’a jamais été aussi forte (baisse du prix du gazole, abandon de l’écotaxe poids lourds).
  • Ensuite, ECR ne s’est pas suffisamment focalisé sur les besoins de ses clients, ce qui se reflétait dans l’organisation de l’entreprise (manque de coordination, pas assez d’optimisation des ressources et une qualité de service qui n’était pas à la hauteur des attentes).

Dans le même temps, la rentabilité d’ECR s’est fortement dégradée, en particulier depuis 2013.

La stratégie définie par ECR consiste à faire évoluer en profondeur son mode de fonctionnement et son plan de transport en:

  • Se concentrant en France sur 3 corridors à trafic dense (Méditerranée, Atlantique et Nord) pour établir un réseau durable et rentable, qui pourra être parfaitement maitrisé.
  • Se focalisant sur une amélioration de la qualité de service au client et l’efficacité des opérations. Les ressources (en personnel et matériel) seront optimisées et entièrement réorientées vers les clients et les trains. L’offre sera simplifiée et rendue plus lisible pour les clients.
  • Déployant pour tous les collaborateurs une culture fondée sur l’excellence du service au client (flexibilité et parfaite exécution).

Cette stratégie sera mise en œuvre dans un esprit de simplification de notre production, de responsabilisation de nos équipes et de focalisation sur les attentes des clients. L’organisation sera simplifiée pour mieux répondre aux besoins des clients, avec une meilleure utilisation des ressources. Les métiers opérationnels évolueront et seront enrichis, conférant plus de responsabilisation aux opérateurs qui auront à traiter la production d’un train de bout en bout. La taille sera adaptée à la nécessaire stabilisation économique d’ECR et aux besoins du marché. Le nombre des agences en France sera réduit et environ 300 postes seront supprimés, au siège comme dans les régions.

En concertation avec ses partenaires sociaux, ECR est déterminé à mettre en œuvre l’ensemble des mesures à sa disposition pour réduire l’impact social et accompagner individuellement les salariés concernés vers une solution personnelle adaptée.

La Direction de ECR a engagé des discussions avec des Entreprises du secteur ferroviaire qui pourraient avoir des besoins de compétence de conducteur et offrir des opportunités. A cette fin, dans le cadre d’une innovation sociale, elle travaille d’ores et déjà, avec la branche voyageurs de SNCF Mobilités pour envisager ces reclassements dès le début de l'année 2017.

Concernant les OFP Atlantique et Sud-Ouest pour lesquels ECR est actionnaire et tractionnaire, les entreprises coopèrent étroitement pour pérenniser l'activité et assurer la qualité de service proposée aux clients.

Une première réunion d’information des représentants du personnel s’est tenue le 8 décembre, en vue d’une consultation ultérieure sur le projet de réorganisation et ses impacts sur l’emploi. ECR tiendra très régulièrement informés ses collaborateurs et les dirigeants seront attentifs à assurer un dialogue transparent et constructif.

Gottfried Eymer, Président-Directeur Général de Euro Cargo Rail, a déclaré: «Depuis 2005, Euro Cargo Rail a parcouru un formidable chemin, jusqu’à devenir le premier opérateur de fret ferroviaire privé en France. Les mesures annoncées aujourd’hui sont indispensables, certaines sont difficiles, mais elles permettront notre croissance durable et les emplois de demain en France. Nous restons convaincus du potentiel du marché du fret ferroviaire en France et de la nécessité pour les clients de pouvoir choisir un acteur alternatif. »

Dernière mise à jour: 09/12/2016

Aperçu

Vers le haut de page